Nantes: brainstorming, rencontres et librairies

11/04/2021

Nantes: brainstorming, rencontres et librairies

La nouvelle année rimait avec nouveau départ pour les Increvables et la concrétisation de toutes nos discussions: il était temps de mettre nos rêves et nos envies sur papier. Nous nous sommes réunies à Nantes, chez Lucie, pour une petite semaine de travail sur la bande dessinée. Au programme: repérages dans des librairies, rencontres et sessions d'écriture et de dessin pour avancer dans le projet.

 

Après avoir établi notre planning de la semaine, nous avons entamé les cartes mentales, les listes et les calendriers pour fixer nos idées sur l'album BD. Les idées fusaient, on s'est inspirées, amusées, c'était une partie fun du projet! Nous n'avons pas manqué non plus de profiter de la très belle maison de Lucie et de toutes ses BDs à dévorer. Sans parler des nombreux vélos dans la cabane du jardin que nous avons pris tous les jours pour s'aérer le cerveau et faire travailler nos cuisseaux.

 

La doctorante Marine Gillis est venue nous voir, notamment pour profiter des conseils avisés de Lucie pour un petit cours express de mécanique vélo. Marine écrit une fascinante thèse sur la libération sexuelle des militantes des groupes femmes/MLF en Bretagne et Pays-de-la-Loire et part à la rencontre de ses interviewées à vélo. Elle partage ses aventures de thèsarde sur son très chouette blog.

 

Mardi nous sommes parties à la découverte de la Mystérieuse Librairie Nantaise, une librairie spécialisée qui ne vend que des bandes dessinées. Nous avons longuement arpenté les rayons et bien discuté avec le vendeur qui nous a livré de précieux conseils sur la chaîne du livre et les maisons d'éditions qui colleraient bien à notre projet. Nous hésitions toujours: maison d'édition ou auto-publication?

 

La Tricyclerie Ă  Nantes

 

Mercredi, une très chouette rencontre avec deux membres de la Tricyclerie à Nantes, une association qui collecte les déchets organiques de nombreux restaurants et boutiques pour en faire du compost. Les tournées de collecte se font exclusivement à vélo cargo et l'équipe est majoritairement féminine. Nous avons ainsi discuté avec Coline, créatrice de la Tricyclerie et Margaux. Le succès est tel que l'association emploie à présent 9 personnes et espère se développer encore plus pour peut-être collecter les déchets végétaux des particuliers.

 

Mais nous sommes vite rentrées pour être à l'heure pour une séance de brainstorming avec des membres actives de la communauté féministe et engagée à Nantes: historienne de l'art, activatrice d'égalité en entreprise, directrice d'étude... C'était aussi notre premier pitch à des personnes tierces, la pression se faisait sentir. L'écoute fut bienveillante et les réactions positives mais non dénuées de remarques et critiques constructives. Narration, organisation du travail, financement...tout fut passé au crible par ces femmes remarquables. Le couvre-feu les a renvoyé chez elles mais pas avant qu'elles ne nous aient soufflé une idée. "Vous mettre sous forme associative nous paraît le mieux pour avancer!"

 

Inspirées nous nous sommes attelés à l'écriture du scénario de la BD. Les Muses devaient être avec nous parce que nous avons super bien avancé et avons hâte de vous raconter cette histoire.

 

Le lendemain, RDV en visio avec une chercheuse au Royaume-Uni, qui a écrit un formidable livre intitulé Bikes & Bloomers. Kat Jungnickel y décrit l'inventivité des anglaises victoriennes pour adapter leur tenue à la pratique du vélo qui explose en Angleterre au 18è siècle. Pour ses recherches elle a d'ailleurs recrée un patron suivant des descriptions trouvées dans les archives afin de créer une jupe qui se retrousse grâce à un système ingénieux de cordage disimulé. Les femmes pouvaient alors tirer sur une ficelle pour remonter leur jupe afin qu'elle repose sur leurs hanches, enfourcher un vélo et pédaler loin des injures lancées par les hommes (et beaucoup de femmes!) de l'époque.

 

Nous avons terminé notre résidence avec un arrêt à Lyon pour rencontrer une de nos cyclo-voyageuses préférées: l'ambullangère, aka Eugénie Senlis qui a effectué un tour de France des paysans boulangers pendant l'été 2020. Elle prévoit d'écrire un livre-photo et un petit guide pour cyclovoyageuses à la suite de ce périple. La résidence s'est terminé sur les délicieuses notes sucrées de la galette des rois maison d'Eugénie!

 

Portrait: Clémence Legrand "Le cyclo-voyage me donne un sentiment de liberté"

31/03/2021

Portrait: Clémence Legrand "Le cyclo-voyage me donne un sentiment de liberté"

 â€śLe cyclo-voyage me donne un sentiment de libertĂ©. Quand je voyage seule, je vais lĂ  oĂą le vent me mène, au grĂ© des rencontres, rien n'est planifiĂ© Ă  l'avance.” On ne l’aurait pas dit mieux nous-mĂŞmes. ClĂ©mence Legrand nous a appelĂ© simplement pour nous dire Ă  quel point le vĂ©lo est bien plus qu’un moyen de se dĂ©placer, c’est quelque chose qui est “ancré”. Ce qu’elle aime, ce sont les longues distances. Cet Ă©tĂ©, elle a traversĂ© les Alpes françaises avec une amie, sans savoir que ce voyage allait la transformer.

créditi photo: Clémence Legrand

Elles ont roulé 7 jours avec deux jours de repos. Son meilleur souvenir? “Un réveil à 3h30 du matin et une arrivée au lever du soleil au sommet du col de l'Izoard (...) Rouler de nuit est un vrai bonheur et voir une étoile filante tomber sur la montagne ne gâche rien. Mais peut être ce qui pour moi reste le plus important c'est de partager ce moment et d'avoir une amie avec qui le faire.”

créditi photo: Clémence Legrand

Finalement, elle est tellement conquise qu’elle annule son billet de train pour Paris et décide de rentrer...à vélo. “Mes jambes avaient besoin de continuer à pédaler et ma tête de s'évader.” S’en suit un périple de trois deux semaines sans matériel de bivouac au cours duquel elle retrouve de la famille, des amis et redécouvre la France: Toulon, Mont Gerbier de Jonc, Mont Ventoux, Nyons, Le Puy-en-Velay, Paray-le-Monial, Montargis et enfin Melun puis Paris et l’arrivée pile à temps pour fêter ses 30 ans. Elle a mêlé petites étapes pour profiter de ses proches et étapes plus longues pour couvrir de la distance.

crédit photo: Clémence Legrand

“J'aime la spontanéité, la possibilité d'adapter son parcours, de rester plus ou moins longtemps à un endroit pour le découvrir ou juste passer du temps avec les personnes qui font les lieux.” Un magnifique voyage, une belle philosophie et des super mollets, bravo à Clémence et bienvenue dans la petite famille des Increvables!

Portrait: Olivia Chaloin, cyclo-voyageuse de l'extrĂŞme

17/02/2021

Portrait: Olivia Chaloin, cyclo-voyageuse de l'extrĂŞme

"A travers le vélo, je me répare. Je répare mon corps et la relation que j'ai avec lui." Olivia Chaloin vit avec son handicap depuis sa naissance. C'est en découvrant le voyage à vélo avec son conjoint Yves qu'elle trouve enfin sa place dans le monde mais qu'elle révèle aussi des capacités extraordinaires. Au quotidien, chaque geste lui demande un effort, la freine; à vélo, elle vole, elle s'émancipe. Gravir les Andes à la force des mollets? C'est fait. Pédaler par -30°C? Fait aussi. Pour Yves, elle est même plus endurante que les athlètes masculins qu'il connaît. "Olivia est bien plus forte, plus résistante. Je préfèrerais partir avec elle qu'avec mes amis athètes, sans hésiter." C'est elle qui l'encourage dans les moments les plus difficiles."Le vélo m'a permis de voir que les limites du corps humain son bien plus éloignées qu'on ne le pense," dit-elle.

 

À présent, elle prépare une aventure en solo (avec le soutien infaillible d'Yves): la traversée de l'Australie avec son fat bike couché, Gulliver, conçu pour les pistes et dunes du désert australien fut le premier projet.

La pandémie a malheureusement empeché l'obtention des visas australiens et ce voyage est reporté. Qu'importe, Olivia reste déterminée. Elle part finalement en Afrique et réalisera la traversée du désert d'Afrique australe, en Namibie.


Vous en saurez plus sur les aventures hors normes d'Olivia dans la bande dessinée.

Pour suivre les aventures d'Olivia et pour soutenir le fabuleux projet "Push Bush" en Afrique puis en Australie suivez la page Facebook Yves et Olivia ainsi que le site www.yvesetolivia.com

Premier weekend de travail et la naissance des Increvables

24/01/2021

Premier weekend de travail et la naissance des Increvables

En octobre 2020, juste avant le deuxième confinement, nous nous sommes retrouvées toutes les trois (Lucie, Morgane et Sophie) pour une première session de travail ensemble et 'sur le terrain'. Direction Mâcon, puis le Jura pour notre première interview pour la bande dessinée que nous projetons d'écrire.

 

A ce stade lĂ , pas encore d'association, ni mĂŞme de nom, juste l'envie d'Ă©crire, de dessiner et de raconter les femmes Ă  vĂ©lo. Le nom  'Les Increvables' apparaĂ®tra au hasard, prononcĂ© par l'une d'entre nous tandis que nous roulions Ă  travers les forĂŞts et au bord des lacs du Jura.

L'histoire d'Olivia Chaloin et de ses cyclo-voyages de l'extrême nous avait touché très tôt dans nos recherches et nous voulions absolument la rencontrer. Heureusement pour nous, elle était partante et c'est avec un timide sourire qu'elle et son mari Yves nous ont accueillis chez eux. Nous avons opté pour une sortie à vélo sous le soleil automnal pour se connaître un peu. Un peu réservée au début, la conversation a vite fusé et s'est détendue, oscillant entre moments de silence face à la beauté de la campagne environnante et rires exaltés. Avec son tricycle couché Gulliver, Olivia nous a emmené sur son terrain d'entraînement avant sa prochaine aventure à vélo. Son regard pétillant et sa promesse de nous en dire plus nous a poussé à pédaler plus vite: pour une fois, nous avions hâte de terminer une sortie en vélo!

Chez eux, Olivia et Yves nous ont régalé avec leurs histoires de voyage à vélo, entre galères quotidiennes des cyclo voyageurs et moments de grâce face à la découverte de l'ailleurs et de l'autre. Nous étions absolument ravies de découvrir qu'Yves avait écrit une bande dessinée pleine d'humour et de poésie sur ses différents cyclo voyages, dont le tour du monde à vélo réalisé avec Olivia quelques années auparavant.

 

 Ce fut un weekend de partage et d'Ă©changes sur le vĂ©lo et ses fabuleux pouvoirs. Olivia fut encore plus inspirante que nous ne l'avions imaginĂ©. La gĂ©nĂ©rositĂ© et l'enthousiasme du couple pour notre projet nous ont laissĂ© du baume au coeur et nous sommes reparties, tristes de ne pouvoir rester plus longtemps, mais dĂ©terminĂ©es Ă  le mener Ă  bien. Pour Olivia, pour tous.tes celles et ceux qui aiment le vĂ©lo autant que nous, pour tous.tes les Increvables.

 

Retrouvez le mini portrait d'Olivia dans un prochain post!

 

 Les Increvables

96 avenue Francis de Pressensé

44000 Nantes

 

tel: +33 7 66 26 33 36

lesincrevables2020@gmail.com

Suivez nos aventures ici!

2021 © All rights reserved.